Bahamas

Les premiers pas de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde le 12 octobre 1492 ont été accomplis sur l'île de San Salvador, située aux Bahamas. Il la nomma ainsi pour remercier le Christ de l'avoir guidé jusque-là. Il y a rencontré des Arawaks aussi connus comme Lucayens qui ont donné son premier nom à l'archipel (les îles ...
Découvrez ce pays

Les premiers pas de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde le 12 octobre 1492 ont été accomplis sur l'île de San Salvador, située aux Bahamas. Il la nomma ainsi pour remercier le Christ de l'avoir guidé jusque-là. Il y a rencontré des Arawaks aussi connus comme Lucayens qui ont donné son premier nom à l'archipel (les îles Lucayes) avec lesquels il a échangé des présents. Ces Amérindiens vivaient aussi en Jamaïque.

Les 13 paradis des frères de la côte incluaient l'île de la Nouvelle-Providence ainsi que sa voisine Eleuthera, au centre de l'Archipel des Bahamas, parmi les repaires de corsaires, pirates et flibustiers, qui avaient auparavant aussi occupé les îles de la Providence, plus au sud, près du Nicaragua. Les deux îles avaient été habitées dès 1648 par des puritains anglais ayant fui l'archipel des Bermudes, parmi lesquels le futur fondateur de la banque d'Angleterre et du schéma du Darién sir William Paterson.

Les Espagnols qui, depuis Colomb, estimaient avoir des droits sur l'archipel, y firent de fréquentes incursions et l'occupèrent par intermittence.

Les îles sont données à huit lords anglais qui avaient aidé Charles II Stuart lors de la Restauration. À la mort de ce dernier en 1685, l'accession au trône de son frère, le duc d'York, devenu Jacques II, allait changer le statut des Bahamas. Le nouveau roi exigea l'annulation de la charte de 1663 et de ses additifs. Les expulsés négocièrent avec profit la cession à la Couronne d'Angleterre de leurs droits sur des lieux qu'ils ne connaissaient que par récits et cartes.

Quand, en 1714, l'électeur de Hanovre, arrière-petit-fils de Jacques Ier d'Angleterre, accéda au trône d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande sous le nom de George Ier, son premier geste fut de remplacer le représentant des anciens propriétaires par un gouverneur royal des Bahamas. Il choisit le capitaine Woodes Rogers, dont la devise en latin de sacristie annonça aussitôt les intentions : « Expulsis piratis, restituta commercia ». Woodes Rogers, officier de marine, dont on connaissait les exploits pendant la guerre de Succession d'Espagne, était écrivain à ses heures.

En savoir plus


BAHAMAS GRAND BAHAMA

BAHAMAS

Grand Bahama

Véritable paradis de la pêche sur les flats les îles des Bahamas sont reconnues comme la capitale mondiale de la pêche du bonefish !
Nous vous proposons de découvrir l’île de Grand Bahama avec environ 160 km de long pour une largeur maximale de 28 km. Cette île est une des plus peuplée et touristique des Bahamas avec une population d’environ 50 000 personnes. Elle offre un vaste choix de bars, restaurants, casinos, hôtels etc...

Grand Bahama possède deux visages très différents avec sa côte nord qui se présente comme une immense mangrove avec des flats d’herbe à tortue. C'est une zone à très gros bonefishes que l'on rencontre en solitaires ou en petits groupes ainsi que de gros permits. Des tarpons résidants vivent dans le canal principal qui traverse toute l'île. Sur l'autre côte de l’île les plages de sable blanc et les flats coralliens se succèdent. Les bonefishes sont plus nombreux mais restent de belle taille.

Vos guides vous retrouvent tous les matins à l’hôtel et choisissent suivant les conditions météo de mettre leurs bateaux à l’eau sur 5 rampes différentes. 
L’espèce la plus recherchée est bien sur le bonefish mais les flats de Grand Bahama produisent les plus gros poissons des Bahamas.

Les fameux « doubles digits » c’est-à-dire les monstres de plus de 10 lb ne sont pas rares.
Cette destination est parfaite pour les pêcheurs qui cherchent les trophées plus que la densité de bonefishes qui reste tout de même très bonne. Les bonefishes ne sont pas peurreux et il faut utiliser au moins un 15 lb en pointe !
Les permits sont bien présents et vous aurez certainement des chances de lancer sur ce poisson quasi quotidiennement. Au printemps et en été des tarpons de plus de 100lb se rencontrent. Les barracudas hantent aussi les flats tout comme les Mutton Snapper. Un bateau plus grand permet d'aller au large pêcher au lancer ou à la traine et bien sur à la mouche.

Vous serez logé dans un très bel hôtel dans la zone touristique et animée où vous profiterez des piscines, de la plage de sable blanc tout proche de l’hôtel, des bars et des nombreux restaurants à deux pas ainsi que du marché touristique.
Cela fait que cet hôtel est parfait pour les séjours en famille ou en couple.
Les chambres sont particulièrement vastes et confortables. Elles sont équipées de l’air conditionné, télévision, frigo, bouilloire, salle de bain avec baignoire, souvent un balcon, etc…
Les petits déjeuners sont copieux et les guides vous préparent le panier repas du midi.

Saison de pêche

  •  Toute l'année.

Périodes conseillées

  • De novembre à août.

Type de pêche

  • Pêche à la mouche depuis le bateau et en wading.

Lieux de pêche

  • Flats, chenaux & mangroves.

Logement

  • Très bel hôtel dans la zone animée de Grand Bahama.

Guides

  • Guides locaux parlant anglais et parfois accompagnement d'un membre de l'agence.

Matériel

  • Canne 9’ pour soie 7 à 8 (bonefish).
  • Canne 9’ pour soie 9 à 10 (permit).
  • Canne 9’ pour soie 10 à 12 (tarpon, barracuda, requin, carangue).

Places offertes

  • 1 à 8 pêcheurs par semaine.

Durée du voyage

  • 8 jours et 6 jours complets de pêche.

Estimation du coût (hors vol international)

  • 7nuits/6 jours de pêche à partir de 2750€/personne haute saison du 1er octobre au 30 juin (Tarif Base 2 pêcheurs, suivant le cours du dollars américain)
  • 7nuits/6 jours de pêche à partir de 2370€/personne basse saison du 1er juillet au 30 septembre (Tarif Base 2 pêcheurs, suivant le cours du dollars américain)
  • Tarif hors vol jusqu’à Freeport (€800-€1100 suivant les dates et les compagnies)

Les «Plus» :

  • Pêche possible toute l'année.
  • Un très bel hôtel.
  • Une zone de pêche très vaste.
  • Très gros bonefishes possible plus de 10lb et de gros permits.
  • Des guides vraiment à l'écoute.
  • Un vol direct depuis Miami.
  • Des bateaux très confortables pour deux pêcheurs.
  • Possibilité de pêcher au lancer également.
  • Possibilité de combiner ce séjour avec une autre île des Bahamas que ce soit pour la pêche ou en famille.

Accès

  • Aéroport de Freeport : +/- 11h de vol depuis Paris
  • Décalage horaire: -6 heures

Difficultés techniques

  • Accès faciles
  • Pêche facile. Débutants bienvenus.

Observation

  • Un très bel hôtel dans la zone touristique et animée de Grand Bahama parfait pour un voyage en famille ou en couple.
  • Une immense zone de pêche très variée et de très bons guides.
  • Les plus gros bonefishes des Bahamas et une bonne densité de permits.

 

FI