Cuba

Tarpon, Bonefish, Permits, Black Bass, rien ne manque à Cuba pour satisfaire le pêcheur en quête de dépaysement, de culture, de chaleur humaine et d'émotions halieutiques.Cuba, officiellement la République de Cuba, est un pays d'Amérique centrale formé de l'île de Cuba, de l'île aux Pins (appelée île de la Jeunesse ...
Découvrez ce pays

Tarpon, Bonefish, Permits, Black Bass, rien ne manque à Cuba pour satisfaire le pêcheur en quête de dépaysement, de culture, de chaleur humaine et d'émotions halieutiques.

Cuba, officiellement la République de Cuba, est un pays d'Amérique centrale formé de l'île de Cuba, de l'île aux Pins (appelée île de la Jeunesse depuis 1976) et de quelques autres petites îles. Il est situé, au nord des Antilles, à la confluence de la mer des Caraïbes, du golfe du Mexique et de l'océan Atlantique.

Derrière Hispaniola, Cuba est la deuxième île la plus peuplée des Caraïbes avec 11 423 952 habitants. Sa capitale est La Havane, sa langue officielle l'espagnol et deux monnaies y sont utilisées : le peso cubain et le peso cubain convertible. L'île a été une colonie espagnole de 1492 à 1898. Depuis 1959, Cuba est une république socialiste.

En savoir plus


CUBA - Cayo Paredon Grande

Si Cayo Santa Maria est la référence pour la pêche du tarpon à Cuba alors Paredon Grande est la référence pour la pêche du permit et du bonefish au nord de Cuba. Ces secteurs de pêche protégés offrent de fantastiques flats de sable blanc faciles à prospecter en bateau et en wading. La densité et la taille des poissons y sont vraiment élevées et la qualité de la pêche n’a rien à envier à certaines destinations de l'Océan Indien.

Paredon Grande est un secteur de pêche très isolé situé dans un parc naturel, zone protégée et surveillée depuis de très nombreuses années, ce qui explique avec la richesse du  milieu marin au nord de Cuba, la très forte densité de poissons, notamment permits et  bonefish. Au contraire des flats du sud de Cuba qui sont le plus souvent très mous et impossibles à prospecter à pied, ceux de Cayo Paredon Grande possèdent, le plus souvent, un fond ferme, de couleur clair et sont donc très  agréables et faciles à pêcher à la mouche.

Les bonefish de 4 à 6 livres, très nombreux, prennent très bien les mouches type « têtes orange » (très efficaces partout à Cuba) et les spécimens allant jusqu’à 8 – 10 livres ne sont pas rares. Les permits sont aussi très bien représentés. Il est fréquent de se procurer quotidiennement plusieurs occasions de présenter correctement sa mouche à des poissons entre 8 et 20 livres. Aussi imprévisibles qu’ailleurs, ils savent parfaitement jouer avec les nerfs des moucheurs.

Enfin, la pêche du tarpon est aussi très intéressante car d’avril à juillet et en mi septembre à fin octobre, de larges bancs de ces poissons (records 2011 : 160lbs) colonisent les flats de Cayo Paredon.

Les flats de cette zone de pêche sont réellement magnifiques, souvent séparés entre eux par de profonds chenaux, ils s’enchainent sur des kilomètres. Certains même, abritent les trois espèces du Grand Slam, sur un tout petit périmètre.

Le club de pêche est bien équipé avec des bateaux à fond plat rapides et maniables.

L’hébergement est proposé en dehors du parc naturel à environ 30/40 minutes de route, dans un hôtel Melia 5* en formule tout compris.

La période de décembre à février est souvent assez ventée, il faut donc privilégier d’avantage la saison allant de mars à juillet ainsi que les mois de septembre et octobre.

 

Saison de pêche

  • Du 1er janvier au 31 décembre.

Périodes conseillées

  • De fin mars à fin juillet et septembre – octobre.

Type de pêche

  • Pêche à la mouche depuis le bateau et en wading.
  • Pêche au lancer.

Lieux de pêche

  • Flats, chenaux & mangroves.

Logement

  • Hôtels 5* (all inclusive) avec piscines, restaurants, bars ou bungalows en bord de mer.

Guides

  • Guides locaux parlant espagnol & anglais

Matériel

  • Canne 9’ pour soie 7 à 8 (bonefish).
  • Canne 9’ pour soie 9 à 10 (permit).
  • Canne 9’ pour soie 10 à 12 (tarpon).

Places offertes

  • 1 à 12 pêcheurs par semaine.

Durée du voyage

  • De 8 à 9 jours (6 jours complets de pêche) ou «à la carte»

Estimation du coût

  • A partir de $4 490 suivant le nombre de participants - Tarif hors vol jusqu’à La Havane.

Les «Plus»

  • Vie et hôtels très agréables.
  • Zone de pêche protégée – No kill obligatoire.
  • Très forte densité de bonefish permits et tarpons.
  • Possibilité de réaliser un grand chelem.
  • Destination parfaitement adaptée aux accompagnants non pêcheurs et aux séjours en famille.

Accès

  • Aéroport de Cayo Coco via La Havane: +/- 11h de vol depuis Paris
  • Décalage horaire: -6 heures

Difficultés techniques

  • Accès faciles
  • Pêche nécessitant si possible un peu d’expérience du lancer et de la pêche à la mouche en mer.

Observation

  • C’est la destination pour débuter la pêche à la mouche.
  • Très nombreuses activités: plongée, shopping, visites de la Havane, Trinidad, Pinar del rio,…

 

FI